Type de recherche

Top 10 – Les meilleurs moments de NBA #1

Basketball Tops

Top 10 – Les meilleurs moments de NBA #1

Cela fait un mois que la NBA a repris pour une nouvelle saison. Toutes les franchises ont joué entre 14 et 17 matchs et les premiers bilans commencent à sortir. Pour l’occasion, on vous remémore les 10 meilleurs moments de ce premier mois.

Mentions honorables

Avant de rentrer dans le vif du sujet quelques mentions honorables :

  • La rencontre de deux prodiges. Cade Cunningham et Jalen Green se sont livrés une chouette bataille lors du Rockets – Pistons. Une future rivalité entre les numéros 1 et 2 de la draft 2021. (11/11)
  • Jaylen Brown détruit Miles Bridges avec un Tomar démentiel. Boston réussit à l’emporter en prolongation. (26/10)
  • Anthony Edwards bat son record de points en carrière contre les Warriors avec un total de 48. Dommage que ce soit dans la défaite. (11/11)
  • Le come-back des Bulls contre les Celtics. Les C’s menaient de 17 points à l’entrée du 4e quart à la maison avant de craquer et d’encaisser une lourde défaite de 14 points, 128-114. (02/11)
  • Le 360° de Zach LaVine contre les Mavs. Après un dernier quart verrouillé de mains de maîtres, Zach LaVine conclut l’affaire avec un dunk à 360° en transition. (11/11)
  • Giannis Antetokounmpo pulvérise les Lakers avec 47 points à 78% au shoot et 9 rebonds. Le Greek Freak était énervé. (18/11)

Top 10 – Le NBA 75 (22/10)

Eh oui. On commence le top 10 avec un événement hors des parquets, mais qui a beaucoup fait parler durant ce mois. Pour fêter ses 75 ans, la NBA a livré une liste (et non pas un classement) des 75 plus grands joueurs de l’Histoire. Cette liste fait réagir car des noms sonnent faux, d’autres sont oubliés et certains ne sont pas partis. Dans les faits, la NBA a repris son Top 50 réalisé 25 ans plus tôt et a rajouté 25 nouveaux joueurs. Dans les plus cités nous retrouvons donc Damian Lillard, Anthony Davis, Nate Archibald et Carmelo Anthony qui font office d’erreur, de honte, de blague, tout le monde à son adjectif. Des joueurs comme Dwight Howard, Tony Parker, Vince Carter ou Pau Gasol n’y sont pas présents et de nombreux fans se sont questionnés par rapport à leur absence.

En plus de ça, pour nous autres fans européens, peu de personnes ont eu la chance d’être nommés. Seuls Giannis Antetokounmpo et Dirk Nowitzki sont dans cette liste. Oubli ou pur moyen marketing pour les Etats-Unis ? On n’entrera pas dans le débat. Une seule chose est sûre, cette liste existe belle et bien et comme toute liste et/ou classement est liée à la sensibilité de chacun.

NBA 75 Liste

Top 9 – Stephen Curry bat Ray Allen (13/11)

La NBA a à peine repris que des records historiques sont déjà battus. Stephen Curry est désormais l’homme qui a inscrit le plus de paniers à trois points (saison régulière et Playoffs confondus) de l’Histoire de la NBA. Il dépasse Ray Allen qui siégeait à 3358 paniers. Le Chef doit encore battre celui de Ray Ray qui ne concerne que la saison régulière. Le Hall of Famer en a planté 2973, tandis que l’enfant d’Oakland arrive comme un boulet de canon à 2917. Il est probable que d’ici Noël, le Chef s’offre le plus beau des cadeaux avec le statut officiel de meilleur shooter de tous les temps. Le tout avec plus de 550 matchs de moins que son dauphin.

Top 8 – Buddy Hield retourne la maison face aux Pacers (08/11)

Quand on est fan de NBA, le spectacle nous attire toujours. Confrontés aux Pacers, les Kings galèrent dans le premier quart temps. C’est alors que Buddy Hield va redonner le sourire à ses coéquipiers et faire soulever comme un seul homme tout le Golden 1 Center. Il reste 3.5 secondes dans le premier quart. Buddy Buckets s’empare de la balle et enchaîne spin move + tir de la ligne médiane qui rentre au Buzzer. Tout simplement un bijou pour les yeux.

Top 7 – Kevin Durant souille Torrey Craig (30/10)

On peut en débattre longtemps, mais certains diront que Kevin Durant est le meilleur joueur actif en NBA. C’est vrai qu’il démarre sa saison incroyablement bien avec seulement un match en dessous des 20 points. Face aux Pacers, Torrey Craig – qui finira meilleur joueur d’Indiana ce soir là – a compris qu’il ne fallait pas se frotter à KD lorsqu’il était trop chaud. Un simple dribble dans le dos qui te fait faire le tour des réseaux en quelques secondes. Le tout sanctionné d’un trois point derrière pour bien faire. Une action fantastique de la part du franchise player des Nets.

Top 6 – Tyler Herro en fusion (24/10)

Après une saison rookie exceptionnelle mais à contrario une mauvaise saison sophomore, Tyler Herro nous avait prévenu. Il allait s’asseoir à la table des Doncic, Morant etc… Tout le monde le prenait de haut après ces déclarations. Mais quand Herro dit, Herro fait. Le 6e homme du Heat enflamme les parquets de NBA à chaque fois qu’il passe quelque part. Les grandes performances s’enchaînent à une vitesse folle. On peut penser à la rencontre face à Indiana où il termine avec 30 points et 10 rebonds ou à la deuxième contre le Jazz avec 27 points et 8 rebonds. Tyler Herro part très fort dans la course au 6e homme de l’année ainsi qu’au MIP. Une raison supplémentaire de voir Miami jouer en ce moment.

Crédit vidéo : NBA

Top 5 – Le Thunder se paye les Lakers (28/10)

Prévu comme bon dernier de la conférence ouest, le Thunder épate en ce début de saison. Tout d’abord, les joueurs se battent, donnent leurs tripes sur le terrain et jouent avec leurs armes. Contre les cadors, ces armes sont souvent limitées, sauf quand ces cadors donnent le bâton pour se faire battre. Alors en 0-4 avant le début du premier match contre les Lakers, le début de rencontre se dirigeait vers le même scénario. Les jaunes et violets mènent même de 26 points à la mi-temps.

Seulement, Los Angeles a oublié de jouer la seconde période et s’est fait rattraper par Shai Gilgeous-Alexander, décidé à renverser la situation. C’est chose faite et OKC mène en fin de match et doit conserver le score contre le trio Davis-Westbrook-Melo. Grâce à la maladresse successive de Malik Monk et Carmelo Anthony qui réalisent deux airballs consécutifs, le Thunder remporte son premier match de la saison contre les Lakers. L’ironie du sort voudra que sur la dernière occasion, Russell Westbrook rate sa remise en jeu et permet à Darius Baszley de dunker autoritairement et mettre un point final à ce match.

Les deux franchises se sont de nouveau affrontées le 5 novembre. Cette fois-ci encore, le Thunder l’emporte dans un match beaucoup plus serré.

Crédit vidéo : Oklahoma City Thunder

Top 4 – Andrew Wiggins poster son ancien pote (11/11)

On retourne dans le spectaculaire, cette fois avec Andrew Wiggins. Le joueur des Warriors affrontait son ancienne équipe de Minnesota de son ami Karl-Anthony Towns. Cela ne l’a pas empêché de le postériser et ainsi l’humilier devant toute la planète basket. Wiggins finira le match avec 35 points et l’âme de son ami entre ses mains.

Top 3 – Luka Doncic termine encore les Celtics au Buzzer Beater (07/11)

On reste dans le show, même si ce shoot possède un côté plus compétitif. Dallas accueillait de timides Celtics qui avaient besoin de se relancer. Pendant 47 minutes et 49 secondes, Boston a réussi à être présent dans le combat. Il reste cependant 11 secondes à jouer. Balle à Luka Doncic dans son camp. Le Slovène remonte le terrain et se réfugie dans son angle à 45° gauche comme il apprécie. Son coéquipier de l’an dernier, Josh Richardson défend sur lui. Il reste 3 secondes et deux autres défenseurs arrivent sur lui. Doncic shoot à trois points et termine, comme la saison dernière, les Celtics au Buzzer Beater.

Top 2 – Stephen Curry cuisine du pigeon (09/11)

Dans le monde du sport, il y a des soirs où on tombe contre plus fort que soi. Ce 9 novembre les Hawks sont tombés sur Chef Curry au fourneau. Au menu du beau pigeon avec 50 points, 7 rebonds et 10 passes. Il était en trans, inarrêtable, indéfendable. Atlanta a tout essayé et a mis tous les défenseurs possibles. Mais quand Curry est comme ça, il n’y a rien à faire à part souffrir en silence.

Crédit vidéo : NBA

Top 1 – Les Knicks et le Madison Square Garden fantastiques en Opening Night (21/10)

Pour leur premier match de la saison, les Knicks faisaient face aux Celtics (encore eux) au Madison Square Garden. Dans une ambiance de folie et après avoir résisté aux 46 points de Jaylen Brown, les Knicks l’emportent après une double prolongation. Julius Randle est en quasi triple double (35/8/9) et se comporte comme un leader. Evan Fournier pour sa première à New York fusille son ancienne équipe avec 32 points, égalant son career high pour la troisième fois. Le MSG a tout cramé dedans et dehors, ce qui a donné lieu à cette vidéo déjà légendaire

Crédit vidéo : SideTalk

Un moment hors du temps dont on se souviendra encore longtemps.

C’est terminé pour ce premier top 10 NBA. On espère vous avoir remémorer de bons moments dans vos esprits. On se retrouve le mois prochain pour le prochain top 10.

Tags

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.