chargement

Type de recherche

[Top 10] – Catcheur de l’année chez WWE

Catch Top10

[Top 10] – Catcheur de l’année chez WWE

L’année 2020 s’est terminée et nous permet de révéler les classements annuels habituels. Après celui des matchs de l’année, retour sur celui des catcheurs qui ont marqué 2020 dans le roster principal chez WWE. Le classement est construit en prenant en compte la pertinence des personnages, le ratio victoire défaite et les titres remportés et/ou conservés.

Top 10 – The Fiend

Le personnage du Fiend interprété par Bray Wyatt est l’un des meilleurs conçus par WWE. Il est intelligent, pertinent et garde une zone de mystère. Il commence l’année champion universel et termine sa rivalité contre Daniel Bryan au Royal Rumble. Après l’avoir perdu, Bray Wyatt récupère son titre à Summerslam face à Braun Strowman dans une rivalité opposant les deux anciens membres restant de la Wyatt Familly. Le retour de Roman Reigns fait qu’il ne restera pas champion longtemps. Pour la fin d’année, The Fiend a séduit l’âme d’Alexa Bliss qui est à ses côtés chaque semaine à Raw. Sa rivalité contre Randy Orton ne fait que commencer et est déjà spectaculaire avec notamment ce jeu de flamme à partir de TLC. Néanmoins, sa cuisante défaite contre Goldberg en février en Arabie Saoudite décrédibilise le personnage et le réduit à la 10e place.

Fiend Universal Champion

Top 9 – Hurt Business

Si en début d’année 2020 on nous avait dit que MVP serait le manager de l’année et que deux anciens tels que Shelton Benjamin et Bobby Lashley seraient consistant et craint à Raw, tout le monde aurait rigolé. Cependant, cela a vraiment été le cas. MVP créé le Hurt Business en juin composé de lui-même, Bobby Lashley et Shelton Benjamin. MVP arrive à décrocher une opportunité pour le titre de la WWE pour The All Mighty. Ensuite, ils partent en conquête du titre des Etats-Unis détenu par Appolo Crews. Ce dernier arrive à se débarrasser de MVP mais pas de Lashley qui lui prend son titre. Crews est rejoint par Cedric Alexander, Ricochet et parfois Mustafa Ali dans cette rivalité. Cependant, Cedric Alexander va les trahir rejoignant le Hurt Business et Ali se révèle être le leader de Retribution. En fin d’année, le Hurt Business écrase tout sur son passage. Bobby Lashley est une machine invincible et Benjamin et Alexander battent le New Day pour devenir champion par équipes de Raw. Les combattants principaux du Hurt Business finissent tous l’année avec une ceinture pour leurs plus grands bonheurs.

Hurt Business Gold

Top 8 – The Street Profits

Si la division par équipe de la WWE ne devait retenir qu’une équipe en 2020, elle se pencherait forcément sur les Street Profits. En mars, ils deviennent champion par équipes de Raw, battant Seth Rollins et Murphy. Bien qu’ils aient échangé leurs titres avec le New Day pour un nouveau design bleu, les Streets Profits n’ont jamais perdu leurs titres. En face, que ce soit les Vikings Raiders, les Ninjas, Andrade & Angel Garza ou encore Dolph Ziggler et Bobby Roode personne n’arrive à prendre le dessus sur Montez Ford et Angelo Dawkins dans les moments importants. En 2021, ils seront certainement encore une équipe à surveiller malgré la perte de leurs titres à Smackdown contre Dolph Ziggler & Bobby Roode.

Street Profits raw Tag Champion

Top 7 – AJ Styles

AJ Styles prouve une nouvelle fois qu’il n’est pas capable d’être mauvais. Toujours un des meilleurs In-Ring de la compagnie, AJ Styles a connu une année forte en sensation parsemé de titre et de moment culte. Il débute dans le Royal Rumble Match, où il se blesse à l’épaule. Ensuite, il entame une rivalité avec The Undertaker et en parallèle Aleister Black. Encore accompagné du OC (Karl Anderson & Luke Gallows), AJ Styles subit une défaite à Elimination Chamber contre Aleister Black et une autre à Wrestlemania contre le Phenom dans le premier “Boneyard Match”. Ce match sera couronné du slammy du match of the year par WWE. Ensuite, la vague du Covid a pour conséquence le licenciement de ses copains et il se retrouve donc seul.

The Phenomenal One redescend dans la mid-card de Smackdown et participe au tournoi concernant le titre Intercontinental. Il livre un des matchs de l’année en finale contre Daniel Bryan et remporte donc le seul titre solo qui lui manquait. Il entre en rivalité avec Jeff Hardy qui lui prend son titre en trichant selon lui. Au retour de Sami Zayn, lui et Jeff Hardy se battent dans un match de l’échelle triple menace où Sami Zayn remporte/conserve son titre. En fin d’année il est capitaine de la Team Raw des Survivor Series. Entre temps un géant du nom de Omos s’associe à lui et lui sert de garde du corps. À TLC il est challenger au titre de Drew Mcintyre. Cependant, l’Écossais a conservé son titre. AJ Styles a réalisé une année pleine une nouvelle fois. 2021 sera sûrement dans la continuité de 2020 pour le Phenomenal.

AJ Styles IC Champion

Top 6 – Sasha Banks

Grâce à l’absence forcée de Becky Lynch et Charlotte Flair, Sasha Banks et Bayley ont pu monopoliser le haut de la carte féminine avec Asuka. Difficile donc de les départagé. Ce sont donc les faits objectifs qui ont placé dans l’ordre ces trois jeunes femmes. Tout d’abord Sasha Banks qui a remporté les titres par équipes avec Bayley, le titre de Raw et celui de Smackdown. Elle a été Sasha2Belts. De plus, ses matchs face à Asuka, Io Shirai et Bayley sont d’excellente qualité. Cependant, le titre de Raw et par équipe n’a pas été longtemps autour des hanches de la native de Boston. De plus, elle ne compte que 4 victoires sur 9 apparitions en ppv. Cependant, l’actuelle championne de Smackdown pourrait réaliser une année 2021 de feu en conservant le plus longtemps son titre.

Sasha two belts

Top 5 – Bayley

Même chose pour Bayley. Championne par équipe avec Sasha Banks, elle devient donc Bayley dos Straps. Elle débute l’année championne de Smackdown et perd ce titre à Hell in a Cell en octobre. Bayley est dorénavant la championne de Smackdown au règne le plus long de l’histoire. Malgré une qualité dans le ring en général inférieure par rapport à son ancienne partenaire, son ratio de victoire en ppv se trouve supérieur avec 6 succès sur 10 matchs.

Bayley dos Straps

Top 4 – Randy Orton

Dix-huit ans après ses débuts à la WWE, Randy Orton fait clairement parti des meubles de la fédération. Toutefois, ces dernières années, Randy Orton décevait par son manque d’envie et ses lenteurs à répétition. Cependant, cette année la vipère s’est décidée à revenir dans les tops heels de la WWE. Le retour d’Edge a permis à l’Apex Predator de s’investir plus dans une rivalité. Les deux ont combattu à Wrestlemania et à Backlash dans le soi-disant “Meilleur match de catch de l’histoire”. Le Legend Killer a renvoyé Edge à l’hôpital. Ensuite, il ne s’est pas arrêté là. Randy Orton a agressé plusieurs légendes comme il le faisait à ses débuts. Christian, Big Show ou encore Ric Flair ont été impliqué. Vient ses trois matchs contre Drew Mcintyre pour le titre WWE. Après deux défaites, la vipère a battu l’Écossais à Hell in a Cell. Néanmoins, il ne restera champion que trois semaines avant de perdre le match revanche contre Mcintyre. Enfin, Orton termine l’année en brûlant vif le corps du Fiend. Cette rivalité est toujours en cours et va se poursuivre sur les prochains mois.

TLC

Mentions honorables

Avant de passer au podium, quelques mentions honorables qui ont tout de même eu une bonne année.

  • Braun Strowman
  • Sami Zayn
  • Kevin Owens
  • Rey et Dominic Mysterio
  • Shanya Baszler
  • Roman Reigns
  • Apollo Crews
  • Daniel Bryan

Top 3 – Asuka

Asuka a fait partie des trois lutteuses ayant porté la division féminine en 2020. Sa troisième place est justifiée par

  • Ses règnes de championne par équipes avec Kairi Sane en début d’année puis avec Charlotte Flair en décembre
  • Sa victoire à Money in the Bank. Celle-ci l’a fait rentrer dans les livres d’histoires devenant la première femme à avoir remporté tous les titres du roster principal, d’NXT, le Royal Rumble Match et donc la mallette Money in the Bank
  • Elle a été deux fois championne de Raw et détient toujours le titre aujourd’hui
  • La Japonaise a remporté six victoires en dix matchs de ppv

De plus, pendant le période au Performance Center, elle aura été très divertissante et originale dans ses promos ainsi que dans ses combats. Dans ce début d’année 2021, Asuka semble rentré dans la storyline autour d’Alexa Bliss et du Fiend ce qui pourrait renforcée son règne qui se dégrade de jour en jour.

Asuka

Top 2 – Seth Rollins

Deuxième place cette année pour Seth Rollins. Son renouveau en tant que Messiah a été un franc succès. Un personnage totalement nouveau et un retour en heel pour l’ancien champion du monde. Au cours de l’année il a réussi à réunir plusieurs disciples. Murphy, AOP, Austin Theory, malheureusement tous partis depuis. AOP a été licencié, Theory est de retour à NXT et Murphy a trahi son maître. Peu de titre pour Rollins cette année, avec seulement le titre par équipe de Raw avec Murphy pour un règne très court. Plusieurs défaites importantes en ppv notamment contre Kevin Owens et Drew Mcintyre mais des matchs toujours exceptionnels de sa part. Durant de longs mois, son clan et la famille Mysterio ont connu des batailles féroces. Rey Mysterio a même perdu un œil. Au final, Murphy a rejoint l’ennemi et son personnage paraissait de plus en plus égomaniaque. Cependant, Seth Rollins a eu une fin d’année blanche à cause ou plutôt grâce à l’arrivé de sa fille du ventre de Becky Lynch. Quelle suite pour 2021 pour le Friday Night Messiah, seul l’avenir nous le dira.

Seth Rollins Messiah

Top 1 – Drew Mcintyre

Évidemment, en première position Drew Mcintyre. 2020 aura été son année malgré l’absence de public durant ses neuf derniers mois. Heureusement, il a pu fêter sa victoire au Royal Rumble en communion avec les fans présents pour l’une des plus belles pops de l’année. Ensuite, à Wrestlemania l’Écossais a terrassé la bête Brock Lesnar en quelques minutes et a remporté le titre de la WWE pour la première fois de sa carrière. Titre qu’il a conservé jusqu’à Hell in a Cell battant des adversaires tels que Seth Rollins, Bobby Lashley, Dolph Ziggler et Randy Orton. Cependant, il ne sera pas resté longtemps sans titre car trois semaines après avoir perdu sa précieuse ceinture, Mcintyre bat Orton à Raw et redevient champion du monde. Son match contre Roman Reigns à Survivor Series était de haute qualité et sa défaite bien protégée. Enfin, Mcintyre finit l’année sur une bonne note en battant AJ Styles et The Miz à TLC dans un TLC Match.

En 2021, Drew Mcintyre fera certainement encore parti du Main Event. Récemment déclaré positif au Covid-19, on ne le voit plus à Raw mais il devrait être présent au Royal Rumble pour défendre son titre contre Goldberg.

Royal Rumble

Le top 10 des catcheurs de 2020 est désormais complet. Malgré la pandémie mondiale, la WWE a continué à produire ses shows parfois à la dernière minute. Les audiences chutent et le public manque mais les superstars de la WWE sont encore là pour essayer de nous divertir au maximum.

Tags

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.