Type de recherche

[Billet d’humeur] – AEW Full Gear : la belle histoire d’Adam Page sur fond d’hommage à Eddie

Catch Review

[Billet d’humeur] – AEW Full Gear : la belle histoire d’Adam Page sur fond d’hommage à Eddie

It’s such a good cowboy shit ! Samedi dernier “Hangman” Adam Page a réalisé sa destinée en battant Kenny Omega, devenant ainsi le nouveau champion mondial AEW au terme d’un match dantesque. Le public a mis ses tripes, les émotions véhiculées étaient très fortes et le cowboy d’All Elite Wrestling a enfin eu ce qu’il voulait. En parallèle, les hommages à Eddie Guerrero se sont multipliés, rappelant au combien ce catcheur a marqué toute une génération.

Comme le disait Bryan Danielson peu de temps après son arrivée chez AEW “l’excellent catch est putain de génial” et avec Full Gear, All Elite Wrestling le prouve encore une fois. Ce ppv n’a pas une seule fausse note majeure. On peut (et à juste titre) discuter sur des détails énervants, incompréhensibles. MJF qui triche encore pour gagner un match important. Une victoire clean de temps en temps ne pourrait que l’aider. Cody Rhodes qui s’octroie encore une victoire face à deux stars qu’il faut élever est discutable. FTR qui joue la carte du masque, sans qu’il y ait de conséquences favorables pour eux, nous laisse dubitatif. Mais sur les points importants, AEW Full Gear 2021 est une vraie réussite.

Nous avons eu des surprises comme la défaite de la Superkliq, dans un super Falls Count Anywhere. La sorte de passation de pouvoir (ou de hype) de Christian Cage à Jungle Boy était géniale. Ce dernier a pu claquer le Conchairto victorieux. Nous avons pu nous détendre avec le Street Fight où Dan Lambert s’est transformé en professeur d’EPS. L’Inner Circle gagne pour le plus grand plaisir du public. Britt Baker a rencontré une belle opposition face à Tay Conti. La docteure conserve son titre, mais on peut apprécier les progrès fulgurants de la Brésilienne depuis son passage à NXT. Puis, CM Punk a su se relever d’un KO Technique d’avant match pour remettre Eddie Kingston à sa place. Le natif de Chicago reste invaincu et commence à nous montrer de plus en plus sa part d’ombre. Toutefois, le plus important reste le Main Event où l’Histoire de AEW s’est écrite.

“Hangman” Adam Page réalise son destin

On l’attendait tous. Ce match entre Kenny Omega et Adam Page pour le titre mondial d’AEW. Et le moins que l’on puisse dire c’est que personne n’a été déçu. Ce combat est une leçon de catch autant dans le in-ring, dans le storytelling, dans la communion avec les fans, dans l’émotion, le rythme, la fluidité, tout était parfait. En une rencontre, Omega et Page nous ont fait voyager au sein de leur univers, arrivant même à innover. Ce sunset flip powerbomb d’Omega en prenant appui sur la corde de côté est juste fabuleux. Adam Page a réussi à porter le One Winged Angel sur son propriétaire pour un near fall de la mort. Avant d’arriver à la scène finale.

L’arbitre principal est sonné. Brandon Cutler et Don Callis font tout pour attaquer Page, sans résultat. Les Young Bucks arrivent, encore salement amochés de leur précédent match. Toutefois, ils ne sont là qu’en spectateur et n’interviennent pas dans le combat. Une autre arbitre dévale la rampe et remplace son collègue. Hangman se place pour sa Buckshot Lariat. Matt Jackson le regarde, l’œil mouillé d’émotion et lui fait signe d’y aller. Buckshot Lariat portée et tombé gagnant, “Hangman” Adam Page IS THE NEW AEW WORLD CHAMPION ! La célébration avec d’abord le public puis le Dark Order est très touchante. Page est remplie d’émotion. Après sa victoire, il remet bien Omega sur le dos et lui chuchote quelques mots. En tout cas, ce match était du très bon Cowboy Shit.

AEW Full Gear était excellent d’écriture, de narration et d’émotions. Durant le show, Jay Lethal est apparu pour annoncer sa signature chez AEW. Il débutera ce mercredi 17 novembre contre Sammy Guevara pour le titre TNT. Le vétéran des rings était sans emploi avec la dissolution temporaire de Ring of Honor. Enfin, en fil rouge du ppv, chacun a pu rendre hommage à sa façon au regretté Eddie Guerrero, éteint il y a déjà 16 ans. Chris Jericho a même remporté son match grâce à son Frog Splash, quand on connait l’histoire entre les deux, ce geste a une réelle symbolique. On retiendra AEW Full Gear 2021 comme un show charnière dans la construction de All Elite Wrestling au premier plan du paysage catchesque mondial. Puis, on se souviendra surtout que AEW est désormais la maison du créateur du Cowboy Shit.

Crédit photo : AEW

Tags

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.