chargement

Type de recherche

[Review] – Fastlane 2021 : un retour des enfers

Catch

[Review] – Fastlane 2021 : un retour des enfers

Dans la nuit du dimanche 21 au lundi 22 mars s’est déroulé WWE Fastlane dans le Thunderdome du Tropicana Field. Le show a porté de lourdes déceptions mais également un grand retour de depuis les enfers et une guerre qui s’est terminé dans le sang.

Kickoff

United States Championship – Riddle (c) vs Mustafa Ali

Très bon match de pré-show entre deux excellents catcheurs dans le ring. Mustafa Ali a très bien joué le rôle du leader par l’exemple en hurlant sur ses troupes. Cependant, en fin de match Riddle l’attrape dans le Brodereck depuis la seconde corde et conserve son titre. 3/5

En fin de match, tous les membres de Retribution tournent le dos à Ali. T-Bar et MACE vont même lui porter leur double sit-chokeslam.

Carte principale

Women’s Tag Team Championship – Nia Jax & Shanya Baszler (c) accompagnée de Reginald vs Sasha Banks & Bianca Belair

Combat classique digne d’un show hebdomadaire. Nia Jax et Shanya Baszler ont dominé tout le match jusqu’au hot tag et la rentrée de Sasha Banks. En fin de rencontre, Reginald détourne l’attention de l’arbitre et évite la défaite des championnes. Sasha Banks essaye de le mettre au sol, en vain. Néanmoins Belair y arrive. Puis, Sasha Banks tient Shanya Baszler dans son Banks Statement. La soumission sera brisée malencontreusement par Belair qui voulait la protéger du retour de Jax. Mais la force irrésistible l’a poussé sur sa partenaire. Les challengers se prennent la tête. Cela permet à Baszler de surprendre The Boss par derrière avec un petit paquet pour le compte de trois. 1.5/5

En fin de match on sent la tension montée entre les deux futures adversaires de Wrestlemania notamment quand Banks a traité Belair de “Rookie” avant de la gifler.

Intercontinental Championship – Big E (c) vs Apollo Crews

Un match qui avait le potentiel d’être le show stealer de la soirée. Toutefois, ce le sera certainement à Wrestlemania car nous n’avons pas vu grand chose à Fastlane. Le match a été relativement court sans prises très marquantes malgré le début très rapide et intense. La fin de match limite botché sur le tombé final laisse penser qu’il y aura un dernier match à Wrestlemania comme l’après match où Crews a tabassé Big E. 2/5

Elias vs Braun Strowman

Ce match est sorti du chapeau de la WWE et comble un manque de la storyline entre Braun Strowman et Shane Mcmahon. En effet, leur match a été plusieurs annoncé puis retiré. Au final on nous apprend durant le Kickoff que Shane-O-Mac s’était blessé au genou et ne pouvait pas combattre. Elias est venu demander à Shane dans les vestiaires s’il pouvait chanter à Wrestlemania. Le fils Mcmahon lui a donné rendez-vous sur le ring. Ce dernier n’était qu’un traquenard pour que Elias affronte Strowman à sa place. Concernant le match R.A.S, le monstre parmi les hommes a gagné et passe encore pour le stupide de l’histoire à ne pas rattraper Shane ensuite. 1/5

Shinsuke Nakamura vs Seth Rollins

Une belle affiche qui n’a pas été si géniale qu’attendu. En effet, tout le combat a été très mou et lent. Les deux hommes sont restés sur des prises de techniques et de simplicité. Seuls faits notables, le trashtalking de Rollins qui mentionnait Cesaro à longueur de temps et les “22 swings” qu’il avait subi. Puis, le petit reverse kick remarquable de l’ancien champion du monde en fin de match. Mais le Messie a directement conclu le match avec son Curb Stomp. 2/5

No Holds Barred – Drew Mcintyre vs Sheamus

C’est le match de la soirée. Les deux hommes sont partis en guerre et un seul en est ressorti vivant. Mcintyre et Sheamus se sont mutuellement frappé avec des Kendos Sticks, des chaises, l’environnement dans tout le Tropicana Field. Sheamus est même passé à travers les écrans LED des fans pour une explosion qui rendrait jaloux l’AEW. En fin de match, Drew Mcintyre inflige son Double Arm DDT sur un morceau d’une table à Sheamus puis enchaîne avec son Claymore Kick pour la victoire. 3.75/5

Randy Orton vs Alexa Bliss

Comme on pouvait le sentir, ce n’était pas vraiment un match mais plus un angle cinématographique. Alexa Bliss a provoqué plusieurs fois un Orton très en colère tout en sachant qu’elle possédait des pouvoirs surnaturels comme jeter des boules de feu, faire tomber les projecteurs ou encore faire cracher du pétrole à la vipère. À la fin du match, Alexa Bliss jette une boule de jeu sur Orton et invoque un esprit. Une main jaillit du dessous du ring et le Fiend fait son retour ! Bray Wyatt apparait le masque et le costume brûlé et consumé. Un Sister Abigail plus tard et Alexa Bliss remportait ce “match”. 3/5

Universal Championship – Edge est le second arbitre – Roman Reigns (c) vs Daniel Bryan

Le début de ce match était plutôt lent et mou. Daniel Bryan a joué la carte de la provocation et de l’énervement. La première grosse partie du match s’est déroulée au sol sur des Rest Hold. Le match démarre réellement quand Bryan revient et envoie sans faire exprès son Running Knee dans l’arbitre principal. Edge prend alors sa place et reste impartial. Jusqu’au moment où Jey Uso débarque et distribue les Superkicks sur Edge et Bryan. Il partit même aller chercher une chaise à l’extérieur. À son retour dans le ring, le challenger le contre et s’empare de la chaise. Il souhaite frapper Reigns avec mais le chef de tribu esquive et Bryan frappe Edge avec la chaise. Pendant que les deux arbitres sont KO le Dragon Heart bloque Reigns dans son LeBell Lock et le fait abandonner. Cependant, aucun n’officiel n’est là pour attester de la victoire de Bryan. Edge revient pour briser la soumission avec des coups de chaise sur tout le monde puis s’en va furieux. Au final, un troisième arbitre arrive, Reigns pose son bras sur Byran et conserve son titre. 2.75/5

Moyenne show : 2.4/5

Moyenne pronos : 7/8

Crédit photos : WWE

Tags

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.