chargement

Type de recherche

[REVIEW] – Extreme Rules 2020

Catch

[REVIEW] – Extreme Rules 2020

Dans la nuit du dimanche à lundi 19 juillet se déroulait WWE Extreme Rules au Performance Center. Le show de l’horreur a-t-il tenu toutes ses promesses ? Revenons sur les résultats de ce ppv.

Kickoff

Kevin Owens vs Buddy Murphy

Match annoncé une heure avant le début du Kickoff. Dans la continuité de la rivalité entre Rey Mysterio et Seth Rollins, les deux sidekicks ont ouvert les hostilités. Kevin Owens gagne avec son Stunner dans un très bon combat de pré-show. Pour conserver sa crédibilité au côté du messie il faudra que Murphy remporte son prochain match. 2.5/5

Carte Principale

Smackdown Tag Team Championship – New Day (c) vs Cesaro & Shinsuke Nakamura – Tables Match

Très bon choix d’opener avec des habitués des débuts de soirées. Les quatre nous ont livré une très bonne performance, alliant rythme, technique et spot. Malgré, la défaite Big E reste fort car il s’est montré très efficace dans ses prises de risque. Le spot de fin est très visuel avec Kofi Kingston qui passe à travers deux tables. Des nouveaux champions qui rafraîchissent cette division par équipe de Smackdown. 3.75/5

Smackdown Women’s Championship – Bayley (c) vs Nikki Cross

Ce match s’est passé comme prévu. Sa place sur la carte est parfaite, le combat fait partie des bonnes surprises de la soirée et le finish se déroule en toute logique. Sasha Banks distrait l’arbitre et envoie une arme à Bayley. La double championne en profite et frappe Nikki Cross avec la grosse bague de Sasha Banks qui fait office de poing américain. La championne de Smackdown enchaîne avec son Rose Plant pour conserver son titre et poursuivre son incroyable règne. 3/5

United States Championship – Apollo Crews (c) vs MVP

À partir de ce moment-là, le show commence à s’ébranler. MVP accompagné de Bobby Lashley arrive sur le ring et prend le micro. Il déclare qu’Apollo Crews ne s’est toujours pas remis de la Full Nelson de Bobby Lashley d’il y a un mois et ne pas combattre ce soir. Par conséquent, il devient le nouveau champion des Etats-Unis par forfait. MVP pose avec sa nouvelle ceinture et s’en va. 0/5

Concrètement, ce segment est mauvais. La raison invoquée de l’absence du champion est invalide puisque cela voudrait dire qu’il met moins de temps à se soigner le genou durement atteint que d’une Full Nelson d’un mois. Cela décrédibilise le titre US qui n’est pas au meilleur de son prestige. En bref, si Apollo Crews n’était pas apte à combattre il aurait mieux fallu reporter le match.

La véritable raison de l’absence d’Apollo Crews serait à croire les dernières rumeurs, que son dernier test au Covid-19 n’est pas été concluant. La WWE n’a pas voulu prendre le moindre risque et l’a retiré de la carte.

Rey Mysterio vs Seth Rollins – Eye for an Eye Match

Le premier combat principal arrive en milieu de carte. Ce combat respecte bien sa stipulation en étant très violent et en utilisant des armes peu courantes. Rey Myseterio a même sorti la boîte à outils. Plusieurs tentatives d’extraction d’œil ont été évité. La fin de match se trouve être la partie la plus intéressante du match. Rey Mysterio prend l’avantage en volant le Stomp de Rollins. Puis, il le place sur l’escalier pour se venger de son œil perdu. Néanmoins, le Messie contre avec un coup dans les parties intimes. Rollins va répéter que c’est Rey Mysterio qui voulait ça. Après avoir dompté le luchador, Rollins va de nouveau écraser l’œil de Mysterio sur les escaliers en acier. Au final, aucun n’effet numérique vient s’introduire dans cette fin de match. La WWE a préféré utiliser un faux œil montré à la caméra que quelques secondes. 3/5

À la fin du match, dégoûté par ce qu’il voit, Seth Rollins va vomir. Le faux public le hue et l’ancien champion du monde rentre au vestiaire d’un air écœuré.

Raw Women’s Championship – Asuka (c) vs Sasha Banks

Match crucial pour une future feud entre Bayley et Sasha Banks. Le combat est très bon comme attendu. Les deux lutteuses innovent dans leurs catchs et prennent des risques mesurés mais visuels. Le tournant du match commence lorsque Sasha Banks botch lourdement un saut de la deuxième corde en glissant et tombant dans une partie vide du ring. La moitié des championnes par équipe vend une blessure au genou. Le match continue avec le début des interventions. Bayley monte sur l’estrade du ring pour empêcher Asuka d’en finir mais Kairi Sane la fait descendre. Cependant, une Bayley to Belly plus tard la pirate est H.S. Un grand jeu va commencer entre les deux protagonistes, Bayley et l’arbitre. Asuka va malencontreusement cracher son green mist sur l’arbitre et l’aveuglé. Bayley frappe Asuka avec sa ceinture, vole le T-Shirt de l’arbitre et applique le compte de 3 pour couronner Sasha Banks. 2/5

Dommage qu’un si bon match soit gâché par un finish pareil. Porté le T-Shirt d’un arbitre ne signifie pas que tu le deviens automatiquement. La fin logique aurait été qu’Asuka soit disqualifiée pour avoir craché au visage d’un officiel de la WWE. Cette fin n’aide en rien une possible rivalité entre les deux meilleures amies ou une suite entre Sasha Banks et Asuka. Ce manque de logique se remarque de plus en plus souvent chez WWE et cela pourrait leur coûter très cher.

WWE Championship – Drew Mcintyre (c) vs Dolph Ziggler

Dolph Ziggler pouvait choisir la stipulation du match. Après les présentations faites le show-off l’annonça enfin. Il déclare que ce match serait un Extreme Rules uniquement pour lui et que si Mcintyre se fait décompter à l’extérieur ou se fait disqualifier le titre lui reviendrait. Stipulation très intelligente qui lui confère un grand avantage.

Tout le combat est très bon. De l’usage des armes au contrôle de la frustration de Mcintyre en passant par le rythme, l’utilisation de l’environnement, les interactions orales. Néanmoins, la fin du match amène à une des deux conclusions suivantes. Soit le Claymore Kick est pushé comme le finisher le plus dévastateur. Soit Ziggler est faible. À la fin du match, Dolph Ziggler profite de son avantage en faisant passer l’écossais à travers une table. Puis en lui affligeant un deuxième Ziggler Dropper, et un deuxième Zig Zag. Pour conclure sur un Orinagi sur une chaise. Mcintyre se dégage au compte de deux. Le show-off se prépare pour son Superkick mais le champion WWE se relève en saut carpé, et l’accueille avec un Claymore Kick pour conserver son titre. Cela dit chacun à le droit à sa propre interprétation mais le prochain challenger de Drew Mcintyre est prévenu. 3/5

Braun Strowman vs Bray Wyatt – Wyatt Swamp Fight

Au cours de la soirée, plusieurs clips pour teasé ce match ont été montré. Au début du combat, Bray Wyatt se balance sur son Rocking-Chair. Braun Strowman arrive à bord de son camion. Quand il en sort il dit qu’il est rentré à la maison. Le marécage se plonge dans le noir. Au retour de la lumière, Strowman reçoit un coup de pelle par son ancien lui. À son réveil le monstre parmi les hommes est ligoté et Wyatt lui fait une tirade. Il lui rappel qu’ensemble ils seraient invincibles. Pour ce faire, ils doivent retourner au point de départ afin de transformer Strowman comme il était. Wyatt lui amène un serpent et Strowman se fait mordre.

Strowman se retrouve dehors devant un feu et se bat contre des hommes à la solde de Bray Wyatt. Une voix de femme résonne et lui dit de revenir à la maison. Une femme enlève son voile et on remarque qu’il s’agit d’Alexa Bliss. Plusieurs extraits de moments où Strowman et Bliss sont ensemble passent. Wyatt sort de l’obscurité et met ses doigts dans les yeux de Strowman (décidément c’est la soirée des yeux). Cependant, Strowman contre avec un ChokeSlam sur une barque. La barque part plus loin mais elle revient vide. Wyatt le frappe dans le dos et essaye de noyer son ancien mouton.

Braun Strowman sort de l’eau et Wyatt le frappe avec la pagaie. Strowman le repousse finalement avec une Big Boot dans l’eau, mais Wyatt l’attrape par le cou et lui porte sa Mandible Claw. Strowman se fait projeter dans l’eau. L’eau se colore en rouge et The Fiend en sort comme le gagnant. 3/5

Un show mitigé

Extreme Rules 2020 restera comme un show très mitigé avec du bon et du moins bon. Le non-match pour le titre des Etats-Unis et le finish boiteux entre Sasha Banks et Asuka n’aident pas le show. Néanmoins de bonnes surprises comme le match par équipe ou le Bayley/Nikki Cross sauvent le show.

Moyenne show : 2.5/5

Tags

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.